VEPS, source de CHI et de vitalité

CONTACT |   veps facebook  veps linkedin veps youtube

Le Chi et l'Amour, Extraits de « Médecins, devenez guérisseurs » de Vlady Stévanovitch

Aider les autres. Bien. De quoi souffrent-ils en réalité ? Ils souffrent de leur corps. C’est ça la vérité qu’on dissimule derrière des mots enjoliveurs tels que : souffrance morale, angoisse existentielle, chagrin, nostalgie, peine, tristesse, mélancolie.

Il devient  alors qu’on ne peut pas faire grand chose pour aider les autres. Qu’ils doivent s’aider eux mêmes. Arrêter de boire, arrêter de fumer, arrêter de s'empiffrer, arrêter de courir après des chimères, arrêter d’accumuler des biens dont on n’a nul besoin, arrêter de revendiquer, arrêter, arrêter, arrêter tout. S’occuper soi-même de sa santé. Rien n’est plus important et c’est une occupation full-time. Il suffit encore d’y trouver du plaisir pour que la vie soit paradisiaque. Et le plaisir on le trouve facilement quand on retrouve la santé. Quand on retrouve la vie, quand on l’empoigne à pleines mains, quand on l’aspire à pleins poumons, quand on la vit à plein corps. Vous avez compris ce que je veux dire: quand on retrouve l’Amour.

Pour atteindre la source de la vie il nous faut pénétrer dans la cinquième couche de la réalité. C’est la réalité de la force vitale (le Chi). C’est la réalité de cette force qui agit, qui est à l'œuvre depuis la fécondation jusqu’à la mort. C’est elle qui construit le corps, qui le renouvelle, le répare et l’entretient. C’est elle qui le défend contre la mort.

L’action de cette force n’est pas réductible à un processus chimique ou physique ou mécanique. Elle est irremplaçable. Toute intervention thérapeutique ne fait qu’aider, stimuler ou orienter cette force. Le travail thérapeutique, c’est elle qui le fait. Cette force, c’est la vie même. A la source, elle se confond avec l’Amour.

La respiration porteuse de Chi ?

On a l'habitude de respirer avec la cage thoracique et on sait que l'air entre dans les poumons. N'importe quel bébé respire avec son ventre aussi mais nous savons bien qu'il n'y a pas de poumons dans le ventre ! Alors pourquoi fait-il cela ? Sans le savoir, sa respiration ventrale sollicite le centre énergétique du corps (le Tan Tien des Chinois, le Hara des Japonais, etc..) et met ainsi en circulation le chi, notre énergie vitale. La respiration aérienne est la plupart du temps involontaire. Mais elle peut être aussi volontaire. Elle nous sert alors d'appui pour véhiculer le Chi pour autant que le Tan Tien soit sollicité. Bien entendu ceci nécessite un apprentissage adéquat car la plupart des gens dans notre civilisation moderne ont une respiration amoindrie, très souvent haute, qui manque d'amplitude et de souplesse. Une respiration ventrale détendue, dans un corps souple, tout comme chez le bébé, nous permettra à nous aussi de faire circuler le chi, car le chi doit impérativement circuler si l'on veut rester en bonne santé.

Atelier Démonstration du VEPS III à Marseille

Le VEPS III sera présenté par Jean-Paul Duchêne à Marseille lors d’un atelier démonstration :

« Les sons porteurs de Chi et le VEPS, émetteur d’Ondes Vives, source de Chi et de Vitalité »

le mardi 19 avril 2016 de 20h à 22h

à l’Ecole Marseillaise de Yoga - 21 Cours Pierre Puget 13006 Marseille.

Le Tai Ji

Qu'est-ce que le Tai Ji ? Lorsqu'on prononce ce mot, on peut penser qu'il s'agit du Chi, de l'énergie vitale mais pas du tout. Tai Ji signifie le faîte suprême. Lorsque l'on fait du Tai Ji, nous sommes entre le Ciel et la Terre, la première des choses c'est l'encrage. Un arbre qui veut s'élever haut dans le ciel doit avoir des racines profondes donc nous nous encrons d'abord dans la Terre pour pouvoir nous élever petit à petit vers le faîte suprême, ce qu'il y a de plus subtil pour l'être humain.

CONTACT

SARL V.E.P.S
BP 30058 - 11303 Limoux

TÉL. +33 04 68 31 15 89

MAIL : info@veps.fr

LIENS SITES AMIS

Newsletter

Pour recevoir de nos nouvelles, laissez nous votre mail !